******aa*******
Formations apicoles de l’ADA Grand-Est


Formations proposées aux adhérents de l'ADA Grand-Est
(=> Adhésion)



Programme automne/hiver 2019-2020 - ADA Grand-Est

Votre association régionale a le plaisir de vous présenter les formations et actions de l’automne/hiver 2019/2020. Nous espérons que vous serez nombreux à participer à ces évènements apicoles, pour lequel nous mobilisons des intervenants de qualité que nous faisons intervenir sur les 3 territoires de notre région.

  • 8 formations pour les professionnels et pluriactifs
  • 1 formation pour les ruchers-école
  • 1 journée technique ouverte à tous
  • 1 assemblée générale
  • (Précision sur les interventions de formations auprès des apiculteurs de loisirs : ces interventions sont fonction des demandes de nos adhérents. Voir la page « Formations par l'ADA Grand-Est » de notre site internet pour plus d’informations).

Vous trouverez ci-dessous tous les détails sur le contenu de ces formations et évènements apicoles.


 

Merci de vous pré-inscrire sans délais aux actions qui vous intéressent, par un simple mail à notre animateur (a.ballis@alsace.chambagri.fr).

Nous nous réservons en effet la possibilité d’annuler les formations qui ne retiendraient pas l’attention d’un nombre minimum d’entre vous (5 ou 6 personnes minimum).


Voici un tableau récapitulatif des différentes dates sur les trois territoires

Dans l'ordre chronologique.





Journée technique Apicole du Grand Est 2019

Notre Journée Technique 2019 se tiendra le mardi 1er novembre au Lac de Madine (55). Le flyer présentant tous les détails vous parviendra début août, mais vous trouverez déjà ci-dessous le programme des interventions.


Tarif :
  • Collège 1 (AMEXA) : Votre cotisation (200€) vous donne accès à la journée technique gratuitement.
  • Collège 2 (cotisant solidaire) : Votre cotisation (120€) vous donne accès à la journée technique gratuitement.
  • Collège 3 (associations) : Votre cotisation (0,50€) vous donne accès à la journée technique pour 25 €.
  • Non-adhérents : 60€.



Formation à l’analyse sensorielle des miels

Date : 16 et 17 octobre 2019

Intervenants : Picard P (ADAPI / IGP Miel de Provence)

Contenu : Cette formation de 2 jours à l’analyse sensorielle des miels présente plusieurs intérêts pour l’apiculteur : Technique de base en analyse sensorielle, spécificité de l’analyse sensorielle des miels, utilité et limites des analyses sensorielles en apiculture. Utilisation du vocabulaire acquis pour la commercialisation des miels. Exercices pratiques de dégustation. Travail collectif sur une quinzaine de miels, dont des échantillons apportés par les stagiaires.

Présentation générale

Ne pas être capable de parler du goût de ses miels, c’est rendre la communication avec ses clients moins intéressante et moins fructueuse. Près des ¾ des français achètent des produits locaux ; une grande majorité d’entre eux est prête à payer plus cher un produit de qualité ; pour eux, la qualité d’un produit doit réunir des exigences de sécurité, de nutrition et de goût. Les miels constituent une gamme très riche en saveurs, arômes et odeurs. Les apiculteurs connaissent sans doute les caractéristiques globales de leurs miels, mais ont sans doute des difficultés à décrire leurs odeurs et leurs arômes. En tout cas, la plupart ne possèdent pas la technique d’analyse sensorielle et le vocabulaire qui permet cette description.

 

Chaque individu a eu des expériences olfactives et gustatives différentes : en fonction de sa région de résidence, de sa culture gastronomique…, il va être plus ou moins sensibles, plus ou moins attiré (ou rebuté) par des odeurs ou arômes. Chaque individu a donc aussi un vocabulaire différent pour décrire telle ou telle sensation, mais a aussi des lacunes l’empêchant d’en décrire d’autres. Il est donc apparu nécessaire de travailler à l’harmonisation du vocabulaire permettant de décrire les miels selon un principe simple : un terme descriptif = une sensation.

 

C’est la création de la Roue des arômes et des odeurs qui concrétise ce travail : elle est la synthèse sous forme de représentation graphique des termes descripteurs du miel organisés en classes (groupes de sensations proches) et en sous-classes. Ce vocabulaire fait aujourd’hui référence dans la plupart des cas que ce soit en analyse sensorielle de routine (par les laboratoires d’analyse de miel) ou lors des concours de miels par exemple.

 

L’utilité des analyses sensorielles en apiculture

L’analyse sensorielle peut être un outil technique individuel et collectif, utile dans plusieurs circonstances comme sur l’exploitation, en commercialisation ou pour la mise en oeuvre de projets collectifs. De manière individuelle, l’analyse sensorielle est utilisée sur le rucher, à la miellerie, et bien sûr lors de la commercialisation des miels.

De manière collective, grâce aux compétences acquises par des apiculteurs formés à l’analyse sensorielle, on peut envisager la mise en oeuvre de projets constructifs pour mieux connaitre les miels de la région, procéder à des descriptions organoleptiques détaillées des miels ; pour crédibiliser les résultats d’un concours ou pour communiquer sur des salons ou des foires.

 

Intérêts techniques – compétences à développer

Connaitre les rudiments de l’analyse sensorielle présente donc plusieurs intérêts pour l’apiculteur :

- c’est d’abord acquérir le vocabulaire pour décrire les caractéristiques visuelles, olfactives et gustatives des miels ;

- c’est se donner les moyens de mieux connaître ces caractéristiques pour ses miels ;

- c’est disposer d’arguments supplémentaires lors de la commercialisation de ses miels ;

C’est en somme, trouver les bons mots pour décrire les bonnes sensations !

 Tarif : VIVEA*




Commercialisation : règles d’hygiène et traçabilité

Date : 07 novembre (68), (nouvelle date) 15 novembre (54) 2019

Intervenants : BALLIS A (ADA Grand-Est)/ LUGOU V (EVHR).

Cette formation aboutit à la délivrance d’un certificat de suivi de « formation Hygiène », de plus en plus demandé aux professionnels.

Contenu : Présentation de la réglementation en vigueur, dans une formation adaptée aux spécificités apicoles. Règles d’hygiène de base. Maîtrise des risques (méthode HACCP). Traçabilité. Echantillothèque. Les analyses de miel. Visite commentée d’une miellerie.

Public : Professionnels et pluriactifs

Tarif : Adhérents ADA : 40 € / Non-adhérents : 80 €




Assemblée Générale de l'ADA Grand-Est

Notre Assemblée Générale se tiendra quant à elle courant de l’hiver (janvier). En plus des points statutaires de toutes AG sera présenté le résultat de notre travail sur la création d’une démarche de valorisation des miels en Grand-Est : la marque « Miel des apiculteurs du Grand-Est ». A l’issu de l’AGO, une AGE sera conduite afin de réaliser quelques modifications statutaires (précisions à venir dans l’invitation).




Partitions isolantes Haute Performance : Initiation & Perfectionnement de leur emploi

Date : 31 janvier 2020 (Initiation) et 03 février 2020 (Perfectionnement)

Intervenants : Marc GUILLEMAIN (ANERCEA)

Contenu : Nous proposons 2 dates, abordant le niveau 1 "initiation" puis le niveau 2 "perfectionnement".

Niveau 1 (initiation, à Laxou) :
  • Aspects théoriques de l’isolation et des effets biologiques des partitions isolantes
  • Initiation à la fabrication des partitions.
  • Effets bénéfiques de l’utilisation des partitions en élevage de reines et d’abeilles, au printemps et en été
  • Constitution par les stagiaires de ruches, ruchettes et nucs avec des PHIP
  • Analyse de la méthode
  • Evaluation du stage

Niveau 2 (perfectionnement, à Colmar):

  • Aller plus loin par rapport au stage précédent s’adresse aux apiculteurs éleveurs utilisant déjà des partitions et souhaitant optimiser leur effet.
  • Retours d’expériences : Fabrication d’essaims, secours aux ruches faibles du printemps, élevages de reines, etc.

Tarif : VIVEA*




Produire et commercialiser du miel de qualité (épuration, cristallisation, conservation, ...)

Date : 10 février 2020 (Nancy), 11 février (Reims) et 13 février 2020 (Obernai)

 

Intervenants : SCHWEITZER P (CETAM-L)

Contenu :

  • La définition du produit, origine et législations française, européenne et internationale
  • Les contrôles de qualité et propriétés physico-chimiques
  • L'humidité du miel et ses incidences
  • L'épuration du miel
  • La cristallisation / maitriser la cristallisation de ses miels
  • Les facteurs conditionnant l'état final du miel : défauts de cristallisation, marbrures, séparation de phases, ensemencement
  • Le vieillissement : conservation
  • Le chauffage : réchauffage, refonte, HMF, activités enzymatiques
  • Les levures et la fermentation
  • Les différentes appellations et leurs contrôles

Tarif : VIVEA*




Formation « formateurs en Rucher-école »

Date : Février ou mars , à définir avec le collège 3.

Intervenants : BALLIS A (ADA GE) / BENTIVENGA N (RESOLIA)

 

Contenu : Qu'est-ce qu'une formation réussie ? Comment organiser une session de formation efficace ? Quels sont les enseignements des sciences de l'enseignement ? Comme mettre en pratique nos connaissances au rucher ? Comment évaluer les acquis de nos stagiaires ? Ces sessions de formation "pour formateur" allient des apports techniques sur l’apiculture (technicien apicole ADA Grand-Est) et des apports sur les méthodes pédagogiques (organisme de formation RESOLIA). Elles permettent de créer un lien entre les Ruchers-école du Grand-Est, de confronter les méthodes pédagogiques et d'harmoniser les contenus pédagogiques et de renforcer les moyens des équipes de bénévoles qui dispensent les formations d'initiation à d'apiculture en Grand-Est.


Plus d’infos sur le site de l’ADA Grand-Est : Formation pour les Ruchers-écoles


Voici le programme réalisé en mars 2019, pour info

Jour 1 (Formatrice RESOLIA)

Conditions de réussite d’une formation, modalité d’apprentissage des adultes, impact sur la posture attendue du formateur d’adultes et les méthodes pédagogiques, préparation des interventions (scenario pédagogique), choix des méthodes participatives, évaluation de la formation (pourquoi, comment ?).

Jour 2 (Technicien ADA Grand Est)

Présentation des éléments ressources mis à disposition par l’ADA grand Est, présentation des résultats sur les enquêtes pertes hivernales de ruches, questions-réponses, présentation des méthodes de suivi de l’infestation varroa et du projet de base de données régionale, commercialisation du miel : règles d’hygiène et de traçabilité. Réponses aux questions techniques des stagiaires. Rappels règlementaires. Projet de carte des ruchers-école en Grand Est.


Jour 3 (Formatrice RESOLIA et Technicien ADA Grand Est)

Ateliers pratiques (production en sous-groupes de scénarios de séquences), présentations des séquences produites (regards croisés et analyse de la conception et de l’animation), synthèse sur la méthodologie de construction du scenario pédagogique et facteurs de réussite).

Public : formateurs des rucher-école et associations apicoles

Tarif : A venir (pour info, tarif mars 2019 : Adhérents 250€ / Non-adhérent 450€, soit le coût réel).




  • Merci de vous pré-inscrire sans délais aux actions qui vous intéressent, par un simple mail à notre animateur (a.ballis@alsace.chambagri.fr).
  • Nous nous réservons en effet la possibilité d’annuler les formations qui ne retiendraient pas l’attention d’un nombre minimum d’entre vous (5 ou 6 personnes minimum).



*Tarif VIVEA

  • Chef/associé/collaborateur exploitant à jour des cotisations MSA 37€/jour
  • Exploitant en démarche d'installation 37€/jour
  • Retraité de l'activité agricole 37€/jour
  • Salarié d'une entreprise agricole affiliée au FAFSEA 130€/jour
  • Salarié d'une entreprise affiliée à un autre fonds de formation ou particulier140€/jour