******aa*******
TUTORIEL mesurer les varroas phorétiques

Méthode : lavage d'abeilles pour évaluer la charge varroa sur les abeilles adultes (mesure du nombre de varroas phorétiques pour 100 abeilles ou "VP/100Ab")


Quand ?

Plusieurs périodes de comptage sont possibles, en fonctions de vos besoins :

FIN MARS / DÉBUT AVRIL : Bilan de sortie d'hiver

-Permet de déceler une pression parasitaire précoce, et d’agir avant le début de la saison.

-Objectif: 0VP/100Ab


JUIN/JUILLET : Compter en fin de saison AVANT traitement

-Connaitre l’infestation en fin de saison

-Pour expliquer les éventuels dysfonctionnements observés

-Pour expliquer les différences de productions observées

-Pour décider du devenir du rucher (iront-elles sur les miellées tardives ou seront-elles traitées contre varroa sans délai ?)

SEPTEMBRE/OCTOBRE : Compter en fin de saison APRÈS traitement

-S’assurer que le traitement de fin de saison a fonctionné, et que la colonie élève des abeilles d’hiver saines

-Objectif: VP/100Ab < 1


Comment faire ?

Principe de la mesure des varroas phorétiques :

  • Les participants mesurent le niveau d'infestation de 300 abeilles adultes (~ 100 ml) dans leurs ruchers (8 ou 10 ruches choisies au hasard par rucher) en utilisant l'une des méthodes standard:  alcool, détergeant ou sucre glace (moins précis).


Pour participer à notre étude participative :

  • Nous retourner la FICHE DE SAISIE TERRAIN récapitulant les informations sur l'emplacement (la commune) du rucher, le nombre de ruches, les derniers traitements varroa effectués, les pertes hivernales subies à l'échelle du rucher et le nombre d'acariens comptés dans chaque ruche.

=> FICHE DE SAISIE TERRAIN - ADA Grand-Est.




Mesure du nombre de VP/100 abeilles (= nombre de varroas phorétiques pour 100 abeilles adultes).

1. Prélèvement d’abeilles

  • PRINCIPES DE BASE, essentiels pour une bonne mesure :
    • ≈300 abeilles = 100mL = 40g environ
    • sur un cadre de couvain ouvert (au stade L5 "grosses larves avant operculation").
    • Vérifiez bien l’absence de la reine (elle ne doit pas être prélevée).

  • METHODE
    • Utiliser un récipient jaugé à 100mL pour prélever les abeilles.
    • Il est important de prélever un volume d’abeilles le plus précis possible, à l’aide d’un récipient jaugé pour la quantité fixée. (Facultatif : Pour améliorer la précision de la mesure il est idéal de peser les abeilles prélevées ; précision souhaitée : 0,1g).
    • Le récipient peut être un simple pot de miel en verre (pot KG) ou un simple gobelet en plastique. 
    • Prélever directement sur le cadre : Inclinez le cadre choisit à 30° environ vers vous et "brossez" les abeilles avec le bord du pot ... magique ! elles tombent toutes seules dans le pot.
    • Voir la méthode en vidéo (ADAAQ) pour , dans une pot "Kg" préalablement jaugé.

consultez la fiche technique de l'ADANA


2. Lavage et comptage des Varroas.

  • Plusieurs méthodes sont disponibles :
    • La méthode « Teepol » - (conseillée) - produit détergeant multi-usage
    • La méthode « Alcool » - (conseillée) - alcool 70% ou liquide "lave-glace hiver"
    • La méthode « sucre glace » est déconseillée car elle est difficille à réaliser correctement : cela demande beaucoup plus de temps (il faut 2 applications successives de sucre glace et bien attendre pour secouer les abeilles ! Sinon, on ne récupère pas tous les varroas présents et on sous-estime largement l’infestation !)
    • La méthode « CO2 » est déconseillée. Lire à ce sujet cet article de la revue apicole Suisse : Evaluation de l'infestation par varroa des colonies: Comparaison entre les méthodes au sucre glace et au CO2 (Varroatester)

  • La méthode d’évaluation est à votre choix mais nous vous conseillons la méthode au "Teepol". C'est la plus efficace (elle décroche beaucoup mieux les varroas que les autres méthodes). La méthode "à l'alcool" donne elle aussi de très bon résultats est est particulièrement adaptée à ceux qui veulent faire les lavages "au rucher" (voir vidéos ci-dessous).

  • Description détaillée :

Prélever au moins 300 abeilles (100 ml), sur un ou plusieurs cadre(s) de couvain ouverts. Le but est de prélever des abeilles nourrices car elles sont plus souvent parasitées que les autres ouvrières; prélever sur 2 ou 3 cadres différents permet une meilleure estimation. Attention: vérifier l’absence de la reine, puis choisir une façon de procéder:


a. Prélever directement des abeilles sur le cadre en déplaçant doucement le contenant sur la surface. Le cadre doit être incliné vers le bas de 30°afin que les abeilles tombent dans le contenant.


b. Secouer le cadre pour faire tomber les abeilles dans un toit retourné puis prélever les abeilles avec un pot (de préférence en plastique et étalonné pour indiquer le volume correspondant à 300 abeilles)


Placer les abeilles dans un sac de congélation, soigneusement fermé et numéroté (date et n° de la ruche).Le stocker en glacière.


Au «labo», ajouter de l’eau savonneuse (liquide vaisselle) ou de l’alcool à 70% jusqu’au tiers du volume du sac puis agiter vigoureusement pendant 1 minute minimum.


Verser le contenu du pot sur un double tamis:1er tamis de 5mm laissant passer les varroas mais pas les abeilles, 2e tamis de <1mm ne laissant pas passer les varroas. Rincer abondamment les abeilles à l’eau claire (on délogera ainsi presque 100 % des varroas). Compter les varroas présents dans le second tamis.




  • Quel outils pour réaliser ces "lavages" ?
  • Varroa EasyCheck. Un fabricant de matériel français propose un outil de mesure qui permet de faire ces mesures directement au rucher. Nous l'avons testé, c'est bien pratique ...  à condition d'utiliser de l'alcool et non pas du détergeant (moins de mousse, plus de facilité à compter les varroa) et de bien faire attention aux varroas "en suspension dans le liquide" (retirer le panier interne avant de compter).

  • LE PLUS PRÉCIS RESTE LE LAVAGE AU LABO, avec 2 tamis : un qui laisse passer les varroa mais pas les abeilles, un 2e qui ne laisse passer que l'eau. Pensez à récupérer votre solution (alcool ou détergeant) par simple filtration au travers d'un tamis fin ! Ne pas jeter au rucher.

Source : scientificbeekeeping.com - "An Improved, but Not Yet Perfect, Varroa Mite Washer" - Randy OLIVER

 


3. Détermination du nombre de varroas pour 100 abeilles :

  • Le nombre de varroas que vous avez comptés doit être divisé par le nombre d'abeilles que vous avez prélevées. C'est pour cela qu'il est important d'être précis sur le prélèvement d'abeilles.
  • Formule :
    • VP/100ab = Nb Varroa comptés / Nb d'abeilles prélevées
  • Exemple
    • Je prélève exactement 100ml d'abeilles sur deux cadres de couvain ouvert, soit 300 abeilles environs. Je les "lave" et compte 10 varroas. Le nombre de "Varroas pour 100 abeilles" est de 10/3 = 3,3. La formule me donne : VP/100ab = 100 x 10 varroas X (0,14 / 40g) = 3,5 varroas pour 100 abeilles.
    • Si j'ai prélevé un peu plus d'abeilles (environ 130 ml soit 400 abeilles), je modifie la formule en conséquence. 



4. Réaliser cette mesure sur 8 à 10 ruches par rucher (minimum).

  • En réalisant cette mesure sur 8 à 10 ruches par rucher, les apiculteurs peuvent avoir un bon indicateur global de l'infestation de ce ruche.
    • Prélevez 8 à 10 ruches tirées au hasard dans votre rucher.
    • Considérer la moyenne de ces mesures comme un indicateur de l'infestation du rucher (c'est une estimation, plutôt qu'un diagnostic exacte).
    • Remarque : Si vous en avez le temps, l'idéal est de réaliser cette mesure sur l'intégralité de vos ruches, afin d'identifier les ruches les plus infestées du rucher. En effet, il y a toujours des ruches ayant une infestation varroas plus élevée que leurs voisines.

  • Recommencer sur tous les ruchers où vous souhaitez être informé sur la situation vis-à-vis de Varroa.


L'ADA Grand-Est apporte son aide aux adhérents :

Afin de vous faire économiser du temps au rucher et de vous assurer que les mesures soient réalisées dans les meilleures conditions (respect des protocoles de lavage et de comptage), l'ADA Grand-Est propose à ses adhérents un service de comptage de vos échantillons.
  • "Vous prélevez, nous comptons".
  • Envoyez-nous 8 à 10 prélèvements pas rucher, en renseignant impérativement la fiche de prélèvement. Respectez bien les conseils de prélèvement (ci-dessus).
  • Nous vous faisons un retour détaillé de la situation de vos ruches (données confidentielles).
  • Ces données permettrons également de suivre l'évolution de l'infestation varroas tout au long de l'année et de la région (articles-bilan, anonymisés).



Interpréter le sens de ces mesures

Comparez vos observations aux "seuils de dommage" définis par l'étude ADAAQ ADAPI INRA",
Source:  Poster « mesurer le taux de VP/100ab dans les ruchers pour optimiser la gestion et la production ».

Un seuil de nuisibilité connu existe : les colonies avec des taux supérieurs à 3VP/100ab avant la dernière miellée ont une baisse de production de 5kg en moyenne (Kretzschmar A. et al. 2017 - Factors of honeybee colony performances on sunflower at apiary scale).

Sous l’hypothèse que le développement des populations de Varroas suivent en moyenne la même dynamique, nous avons appliqué la proportion de colonie <3VP/100ab en début d’été aux autres dates.

Pour chaque saison, un niveau maximum de VP/100ab acceptable est défini :

 

Seuil idéal

(objectif pour l'apiculteur pour être le moins possible impactée par Varroa)

Seuil danger critique

(au-delà de ces seuils les colonies sont largement impactées par Varroa)

Printemps

0 VP/100ab

2 VP/100ab

début d’été

0,4 VP/100ab

3 VP/100ab

fin d’été avant traitement

2,7 VP/100ab

10.5 VP/100ab

automne après traitement

0,4 VP/100ab

3.4 VP/100ab



  • Voir également les "seuils d'intervention en fonction des méthodes de suivi", en page 3 de notre Fiche Technique n°2